Aperçu de la Virtualisation Imbriquée dans Hyper-V

La dernière Build 10565 de Windows 10 intègre une fonctionnalité passée un peu inaperçue dans l’annonce de publication : La virtualisation imbriqué.
Pouvoir exécuter des Machines Virtuelles à l’intérieur d’autres machines virtuelles est une fonctionnalité qui s’inscrit dans la volonté de déployer des technologies de Conteneur pour le support du déploiement d’applications. Avec cette imbrication, l’application se retrouve encore plus isolée tout en conservant les mécanismes de conteneur.

Reste à savoir, comment cela sera intégré au système. Les détails sont encore bien maigre, mais si vous voulez tester cette fonctionnalité, il faudra vous tourner vers Windows 10 et non Windows Server 2016 TP3 contrairement à ce que l’on pourrait penser.

Les conditions pour tester la fonctionnalité sont au minimum 4BG de RAM, un processeur supportant les instruction Intel VT-x ou AMD-V de plus uniquement la dernière version de l’hyperviseur Hyper-V  est supportée.

Aperçu de la Virtualisation Imbriquée dans Hyper-V